AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Quête] Le Traqueur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Karrigan



Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Dim 27 Fév - 1:27

Lorsque Selena sortit de la chambre, Karri se laissa tomber sur son lit. Elle ne dit pas un mot, le silence était pesant, mais elle était trop pensive pour discuter. Elle avait vraiment du mal à se faire aux mèches blondes qui passaient devant ses yeux, encore plus à la boule qui pesait sur son estomac. Le départ de Selena et le silence ambiant faisaient une terrible impression à la jeune elfe: elle se sentait sur le point de craquer. Ses pensées se bousculaient dans sa tête, elle avait l'impression d'être prise au piège, dans cette forteresse, sans nul part où aller. Son royaume et ses amies lui manquaient terriblement; elle se sentait seule, si seule, comme dans une bulle. La porte s'ouvrit, la tirant brutallement de ses pensées. Selena entra accompagnée d'un homme. Un sentiment étrange envahit l'elfe lorsque le dénomé Jiliano fut présenté, un sentiment qu'elle n'avait jamais connu, mais qu'elle identifiait presque à cout sur comme de la jalousie. Elle avait bien besoin de ça! Egale à elle même, Elyona se montra méfiante et directe, ce qui fit sourire Karrigan. L'homme présenta ses raisons, ce qui fit surgir de l'espoir dans son coeur. Elle se leva, ne put réprimer un regard en coin à Selena, et s'approcha de l'homme.

-j'ai bien peur que vous ne sachiez pas dans quoi vous vous engagez, mais j'espère que vous pourrez nous aider. (elle recula d'un pas et regarda directement Selena dans les yeux) Et maintenant, que faisons nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Jeu 3 Mar - 22:59

"A vrai dire je n'en sais rien, je suis tombé sur Jilano par hasard et son aide m'a semblé propice. Il a de nombreux talents qui pourront se révéler utiles. Mais pour tout vous avouer, je reste assez fatiguée de notre chevauchée effroyable de la veille, aussi ne serai-je pas contre davantage de repos ici. Nous pourrons partir dès ce soir si le coeur vous en dit, mais j'aimerai profiter du confort d'une bonne auberge, cela fait longtemps que je n'ai pas pris de bain."

Un peu gênée de s'exprimer ainsi devant un homme, Séléna se reprit.
"Je vous ai présenté Jilano, mais sa petite histoire mérite d'être racontée. Nous pourrons toujours l'aider si vous n'avez pas d'idée de destination. Mais je le laisse vous en dire plus, nulle doute que sa tragique histoire vous remuera, même si je le soupçonne de l'avoir un peu édulcorée."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Leonas



Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Baton de sorcier; épée naine; arc pliable
Argent Total (cuivre): 13 000

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mer 9 Mar - 21:09

Le visage de Jilano s'assombrit aussitot.
Je n'ai jamais aimé raconter des choses venants de moi, et surtout pas mon histoire. Mais aujourd'hui cela est nécessaire.
Jilano dévisagea les deux elfes, comme pour juger leur valeur et savoir si elles étaient dignes de savoir, et se demanda comment elles allaient réagir.
Avant toutes choses je vous demande de ne pas m'interrompre avant que je n'ai fini: ça m'est suffisamment difficile à dire pour que je ne me reprenne plusieurs fois. Sachez que tout ce que je vais vous dire, je le tient de ce petit carnet, annoça-t-il enagitant un petit carnet noire qu'il avait sorti de sa poche. En effet à cause d'un court à la tête j'ai perdu ce qui m'était le plus cher à mes yeux: les souvenirs que j'ai acquis au cour de ma longue vie m'ont été enlevé par une amnésie théoriquement rétrograde. Je vais vous résumez ma triste histoire, et cela ne vous satisfait pas entièrement, je consens à vous prêter le carnet. Je me prends à espérer que quelqu'un ici puisse m'aider à le compléter, mais cela est fort peu probable.
je suis fils d'un maître d'arme qui m'initia au maniement des armes. Je fus ensuite confié à un trans-mutateur pitoyable qui essaya de m'enseigner son art. Malheureusement ce roquet fini par s’attirer les foudre d'un nécromancien très puissant. Ce dernier tua mon maître et mes parents. J'ai juré de venger mes parents mais jamais je n'ai retrouvé ce mage noir. Afin de me battre à armes égales avec ce meurtrier je m'initia à la nécromancie à mon tour en volant et enlevant des magiciens afin qu'ils m'enseignent ce que je souhaitais apprendre, et tout cela grâce à une petite armée d'orque personnelle. Au cours de cette partie de ma vie j'appris en reliant les connaissances et grâce à mes affinité à la magie ainsi que, apparemment des années d'expérience, je sus voler l’énergie vitale de mes adversaires. Ce savoir me permit d'allonger mon espérance de vie: au moins un siècle, si ce n'est plus ce qui entraîne que je ne connais pas mon age.
Puis je rencontra une femme extraordinaire qui mit fin à ma pratique de la nécromancie. Ensemble nous avons eut des Jumeaux. Mais ce bonheur pris fin. On tua ma femme, détruisit ou vola mes biens et enleva mes enfants. Je due fuir en montagne ou un ermite m'enseigna l'art véritable de la transmutation que j'acquis rapidement jusqu'à la transmutation que je suis censé maitriser. De fil en aiguille je suis allé chez des nains qui me forgèrent l'épée qui ne m'a jamais quitté depuis. Puis je me suis retrouvé à sauver sans le savoir les poursuivants de la princesse ici présente qui m'enseignèrent le maniment de l'épée et de l'arc. Je fus ensuite tueur à gage puis me fis assommé et emmené chez des moines. Ici s’arrête le carnet et commence ma mémoire défaillante. Je me fis marchand ambulant pour retrouver mes gosses.
Maintenant que vous savez qui je suis, qui j'étais, mes crimes et ma science des morts, je vous demande d'excuser mes péchés. Seul, on a le monde contre soi.

Sachant que la nécromancie serait difficile à accepter pour les elfes, Jilano se tourna vers son amie en quête de renfort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage



Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Sam 26 Mar - 13:22

Maintenant Elyona comprenait mieux l’aura négative qu’elle avait cru ressentir à l’entrée de Jilano dans la chambre. Jamais elle n’avait rencontré de nécromancien auparavant pour la bonne raison que ces pratiques étaient bannies de l’île d’où elle venait. C’était une des règles sur laquelle la jeune femme était d’accord avec son peuple. Jouer avec la vie et la mort n’avait, à ses yeux, rien de sain, et elle aurait presque pu croire que tous les tristes évènements de la vie de Jilano était pour le punir d’avoir pratiqué cette sorcellerie.
Cependant elle préféra garder ses pensées pour elle. Elyona méprisait cet homme sans réellement le connaître mais une partie de son histoire l’empêchait de le juger totalement. Selon ses dires, il avait renoncé à ces pratiques pour une histoire d‘amour et n’avait même pas fait une exception pour faire revenir à la vie sa femme. Cela laissait la jeune elfe assez perplexe et adoucissait, malgré elle, son mépris.
Elle n’avait pas de raison spéciale de s’opposer à ce que Jilano les rejoignent. Karrigan semblait avoir accepté la situation facilement, et Elyona soupçonnait qu’elle aurait approuvé n’importe quelle proposition de Séléna pour une raison qui lui échappait encore. Jilano semblait chercher du réconfort auprès de la jeune humaine, il devait sans doute savoir ce que pensait les elfes de la nécromancie.

- Décidément, le monde a un bien lourd passé. Toutes mes condoléances pour votre femme. J’espère que vous aurez la chance de retrouver vos enfants.

Elle n’avait rien de plus à ajouter. Elle ne se voyait guère lui souhaiter la bienvenue à bras ouverts dans leur petite bande. Ses mots lui parurent corrects et elle espérait que Jilano les comprendrait.
Elle se contenta d’ajouter à l’intention de Séléna qu’elle était d’accord de prolonger leur séjour au moins jusqu’au soir. L’idée d’un bon bain la tentait également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Sam 26 Mar - 17:37

*Ouf, tout va bien...
Dès son arrivée dans la chambre, Séléna avait perçu la raideur qui s'était emparée des 2 elfes. De toute évidence, elles percevaient quelque chose que Séléna ne comprenait pas, et que Jilano leur expliqua après. Elle savait qu'il n'était pas un homme parfait et qu'il pratiquait de nombreuses activités louches, cela dit elle ne l'imaginait pas nécromancien. Finalement, après le long silence qui suivit la déclaration de Jilano, Séléna finit par lui répondre, l'invitant ainsi de manière tacite dans le groupe, quoique de mauvaise grâce. Elle détourna ensuite la conversation, mais Séléna était satisfaite de la tournure que prenait les évênements :
"Je te comprend ! Nous n'aurons sans doute pas l'occasion de profiter d'un tel confort d'ici un moment. Au fait Jilano, et si tu nous parlait davantage des poursuivants de Karrigan ? D'après tes dires, ils ne semblent plus très loin de notre position..."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Leonas



Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Baton de sorcier; épée naine; arc pliable
Argent Total (cuivre): 13 000

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 5 Avr - 22:16

Jilano désigna l'ouest, puis le nord, se retourna vers le sud et enfin hésita vers l'est. Finalement il se retourna vers son auditoire et se grattant l'arrière de la tête il répondit:
En faite je n'ai eut vent que de rumeurs imprécises. Je sais qu'un groupe d'étranger a été aperçu dans la région. Rien d'extraordinaire, n'est-ce pas ? Mais quand on sait que ce groupe d'humains et d'elfes réunis est la causes de mort aussi soudaine que violentes parmi les paysans rétissants à l'emprunt forcé de leur marchandise. Et d'après ce qui ce raconte de ce groupe contient des traqueurs, des hommes armés, des "hommes étranges" qui seraient des magiciens, et un malade qui apparement freine périodiquement légèrement leur progression. Les traqueurs rechercheraient une princesse elfe ayant les cheveux mauves et "bizarrement" les gens se rappellent de votre passage un couteau sous le nez. Quoi qu'il en soit et bien que je ne connaisse pas leur position exact je sais qu'ils se rapprochent, mais qu'à la distance où ils sont on devrait pouvoir dormir ici cette nuit. Par contre ce sera la dernière nuit.
Jilano fixa la princesse.
A l'annonce de votre arrivée j'ai fait le rapprochement et si c'est bien le groupe auquel je pense alors je l'ai déjà rencontré, mais quelque chose pourrai confirmer mes soupçons: connaissez vous un vieux maître d'arme narcoleptique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Jeu 7 Avr - 23:59

"Un maître d'arme narcoleptique ? Je n'ai aucune idée de qui il peut s'agir mais nombreux sont ceux qui se donnent un tel titre, à tort ou à raison d'ailleurs. Mais je suis contente que tu approuve mon idée de rester, nous ne nous sommes pas arrêtées depuis un moment et une journée de confort ne serait pas un luxe inutile. Cela dit, nous n'allons peut-être pas rester les bras croisés dans cette chambre par peur de croiser quelqu'un en bas si ? Je sais bien que cela peut sembler vaniteux de nous croire au delà de tout danger, mais nous n'aurons que peu d'informations cloîtrées dans cette chambre, et il nous faut décider d'une destination. Pour ma part je suggère que nous allions en ville, personne ne saurait nous reconnaître ni nous retrouver dans le dédale des ruelles d'Eldaran, et cela fait un moment que je n'y suis pas retournée."

Après sa longue tirade, Séléna s'assit sur le lit et regarda les 2 autres jeunes femmes. A ses yeux, elles paraissaient fatiguées et une journée de repos complet serait sans doute le minimum qu'il leur faudrait avant de reprendre selle, bien qu'elle ignorasse en partie les capacités des elfes qui tenaient pour elle de la légende. Elle aurait apprécier un peu de sommeil aussi, mais voulait avant tout profiter de l'ambiance chaleureuse de la salle commune, ambiance dont elle espérait faire profiter ses nouvelles amies. Après un silence, elle reprit :
"Que diriez vous d'un bon repas chaud ? Il doit être près de midi tant nous avons lézardé au lit, et je commence a avoir faim. Nous pouvons sans doute faire monter le repas ici si vous préférez que nous soyons prudents."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Leonas



Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Baton de sorcier; épée naine; arc pliable
Argent Total (cuivre): 13 000

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 20 Mar - 0:43

Je pense que la meilleure solution serait de se méler à la foule et surtout de ne pas se faire remarquer en se différenciant.
Après avoir obtenu l'assentiment de ses "compagnons" Jilano descendit dans la grande salle pour s'installer à une table et attendre le reste du groupe. Il espérait ainsi leur laisser le temps de s'entretenir entre eux sans gêner de sa présence qu'il savait pesante pour certains en particulier les deux elfes. et puis cela lui laissait le temps pour son passe-temps favori: laisser traîner ses oreilles afin de toujours être à la pointe de l'actualité. Selon lui toutes les infos sont bonnes à prendre puisqu'elles sont toutes liées et forment ensemble une vérité, bien plus même, une réalité formée de différents points de vue. Après un certain les chaises de sa table trouvèrent leurs occupants et grincèrent de contentement.
Le repas se déroula sans fait notable. L'ambiance se voulait chaleureuse et rassurée mais un oeil avisé aurait rapidement remarqué que les regards parfois tristes, parfois affolés pour un bruit de porte, ou même totalement épuisés.
Après ce déjeuné les deux elfes retournèrent dans la chambre avec la plus grande discrétion en espérant que leur présence ne fut pas remarqué. les autres les accompagnèrent ou firent un tour dehors pour inspecter les marchands de toutes sortes qui occupaient la ville. Mais rapidement la fatigue les rassembla dans leur chambre. L'expérience de réveils en catastrophe conseillait de s'endormir le plus tot possible et de profiter du lit.

Jilano courrait mais il lui semblait que la silhouette grandissait et se rapprochait plus vite qu'il ne fuyait. le feu était partout. Il tomba. Ces hurlements!..., il les connaissait, il ne voulait plus les entendre. et soudain l'arbre !!! Jilano ouvrit les yeux. Mal de crâne insupportable. Ce qu'il haïssait avec les cauchemars c'est qu'une fois réveillé ils n'avaient ni queue ni tête et qu'il n'y comprenait rien. La tête dans une purée de cèleris il n'avait plus aucune notion du temps ni de l'espace. Depuis combien de temps rien ne se passait sur ce forum ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karrigan



Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 20 Mar - 20:26

Karrigan se réveilla, consciente que quelque chose se passait dans la chambre. Sa tête lui faisait un mal de chien et elle avait les membres totalement engourdi. Elle était comme dans du brouillard et avait du mal à bouger. Il lui semblait qu'elle avait dormi très longtemps, bien trop longtemps... Elle ne se souvenait pas de grand chose, seulement qu'elle était poursuivie, et qu'elle s'était réfugié dans une sorte de ville cachée... Elle se leva et vit que la chambre était remplie... Depuis quand voyageait-elle accompagnée ? Un rapide souvenir lui revint en tête, avec un village où elle était arrivée blessée et une quête dans une caverne... Ils étaient ensuite partis tous ensemble. Une elfe, une deuxième jeune femme (elle frissona et se souvint qu'elle avait eu des pensées étranges envers elle) et un homme également réveillé et qui semblait aussi perdu qu'elle. Elle se vit dans la glace. Elle n'avait pas changé, sauf un détail qui la genait, sans qu'elle puisse mettre le doigt dess... BLONDE ! BLONDE ARGENTEE ?! Qu'avait elle fait à ses beaux cheveux mauves ???? Depuis quand ????? Etait-ce permanent ??? Elle se jeta sur son lit et souleva son oreillé. Ses lames jumelles n'étaient plus là ! A moins que... Mais bien sûr, elle avait été forcée de les laisser à l'entrée de l'auberge. Elle espérait les retrouver bientôt, leur contact rassurant lui manquait. Elle aurait beaucoup de choses à demander à ses compagnons lorsqu'ils se réveilleraient. Elle avait bien un journal pour lui rafraîchir la mémoire, mais honnêtement, elle n'avait pas envie de le relire... Elle espérait simplement qu'ils repartiraient tous à l'aventure rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Dim 25 Mar - 21:48

Séléna inspira longuement en ouvrant difficilement les yeux, après un long sommeil. Elle ne se sentait pas très bien, ni ne se souvenait pourquoi elle était allongée dans un lit d'auberge avec 2 autres individus. Après quelques instants, la mémoire lui revint : ses compagnons et elle avaient fait quelque chose d'important, puis s'étaient enfuis pour échapper aux poursuivants de l'autre jeune fille. Jeune elfe ? Karrigan, bien sûr. Quelque chose de bizarre s'était passé pendant son sommeil. Saisie par un mauvais pressentiment, elle n'était pas sûre de vouloir découvrir de quoi il retournait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassadin
Dieu du risque et des aventuriers


Messages : 80
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Ven 6 Avr - 18:22

Les quatre compagnons avaient dormi une durée indéterminée, et ils retrouvèrent leurs esprit peu à peu dans la petite chambre de l'auberge, faisant le point sur leur situation. Karrigan se rappelait vaguement d'une menace qui la concernait, mais le sentiment de tension oppressante qui l'habitait auparavant l'avait quitté pendant son rêve. Pourtant ils ne semblaient pas tous détendus, loin de là. Jilano avait les traits tirés de quelqu'un réveillé en sursaut, et semblait sur le point d'annoncer une mauvaise nouvelle, sans qu'aucun mot ne quitte ses lèvres. Séléna rassemblait ses affaires avec précipitation, mué par une angoisse visible. La suite des événements ne tarda pas à lui donner raison, car des éclats de voix résonnèrent, réveillant Elyona qui était la seule à être encore plongée dans le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage



Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Ven 6 Avr - 19:00

Sa marche semblait durer depuis des heures. Elyona progressait dans une forêt qui lui paraissait étrangement familière, ses bottes foulaient le sol avec décontraction et aisance, elle était habituée à passer dans ce lieu même si elle n’arrivait pas à se souvenir comment elle avait pu atterrir ici. De même, elle ne se posait pas la question de la direction où ses pas la menaient, cela lui semblait évident, comme si elle avait retrouvé tous ces repères. Finalement, au bout de quelques minutes – ou était-ce des heures ? La jeune femme ne distinguait pas le ciel sous l’abri des arbres – un chemin commençait à se dessiner et la forêt à se clairsemer. Elyona respirait mieux et hâta le pas, pressée de découvrir ce qui se trouvait au bout. Cependant le chemin était plus long qu’il n’y paraissait et comme si elle avait été protégée par la forêt auparavant, plus celle-ci disparaissait, plus elle se sentait observée. Mieux valait faire comme si de rien n’était et continuer sa route, pensa-t-elle, même si son agréable balade prenait de minute en minute un aspect oppressant. A un virage, n’y tenant plus elle se retourna. Personne. Etrange elle aurait juré que quelqu’un était là. D’ailleurs elle allait reprendre sa route quand une main se posa sur son épaule, lui arrachant un cri…

Quand elle ouvrit les yeux, des éclats de voix se faisaient entendre sauf que ce n’était plus les siens. La mise au point ne fut guère évidente, elle se souvenait encore fort bien de son rêve mais il était évident que la réalité était toute autre. Trois personnes s’activaient dans la pièce et elle mis un temps avant de se souvenir des évènements récents. Agacée par ce réveil en sursaut, elle se leva avec mauvaise volonté et s’aperçut qu’elle avait gardé ses vêtements de route pour dormir. Elle devait avoir fière allure. Pourtant en regardant les autres, elle constata que la nuit n’avait pas dû être de tout repos pour tout le monde. En bas, les voix continuaient de prendre de l’ampleur.

- Mais qu’est-ce qu’il se passe à la fin ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Dim 8 Avr - 13:37

"Ca va Elyona ? tu as eu du mal à te réveiller. Il s'est passé quelque chose d'étrange dehors, on devrait aller jeter un coup d'oeil en bas. Devrions nous tous y aller ? Le cri que je viens d'entendre me fait froid dans le dos, peut-être que nos poursuivants nous ont rattrapé..."
Elle savait qu'il n'était sensés courir aucun danger, mais qui pouvait savoir après tout... Quelque chose de mauvais se tramait dans les parages, et quoi que ce fut elle ne voulait pas en faire les frais. Elle regarda un moment Karrigan, pour vérifier qu'elle n'était pas trop reconnaissable avec sa nouvelle teinture, puis leur nouveau compagnon. Elle ne savait que penser de Jilano, son ancien compère semblait lui cacher quelque chose, où elle ne le connaissait pas.
"Je crois que je vais y aller moi-même, je préfère ne pas vous faire prendre de risques inutiles."

Sans attendre de réponse, elle ouvrit la porte et se glissa discrètement à l'extérieur, rejoignant l'escalier qui menait à la grande salle. Des gens parlaient fort, mais le vacarme habituel avait laissé place à des chuchotements effrayés. Elle s'approcha davantage, et aperçut des hommes d'armes qui se tenaient devant la foule, l'un d'eux portait l'avis de recherche au nom de Karrigan.
*Ils nous ont donc suivi jusqu'ici... J'avais espéré qu'on ne les laisserait pas rentrer, comment ont-ils pu faire ? Il faut partir d'ici très vite !

Elle remonta dans la chambre pour partager ce qu'elle avait vu, et prépara ses affaires. Ils allaient devoir rejoindre la cour, puis trouver un moyen de récupérer leurs armes à l'entrée où ils avaient dû les déposer. Mais pour cela, ils devraient échapper aux soldats de la salle commune, et à ceux qui les attendaient probablement au dehors. La matinée s'annonçait rude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Leonas



Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Baton de sorcier; épée naine; arc pliable
Argent Total (cuivre): 13 000

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 17 Avr - 20:10

Une fois les affaires prêtes, le groupe se rassembla dans la chambre des jeunes femmes. La tension était palpable. Il fallait rapidement trouver une solution au probleme mort « danger imminent » et vite. Puis une idée jaillit oui c’était évident, et tellement génial que jamais ses poursuivants n’y penseraient jamais ! Un coup d’œil à Séléna qui comprit immédiatement.
-T’as pas plus simple ?
-On a plus le temps. J’y vais. Séléna, tu leur expliques ?

Jilano et Séléna avaient déjà utilisé cette ruse auparavant pour s’échapper d’une situation semblable. Le temps de l’action était venue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 17 Avr - 22:32

Séléna voyait très bien de quoi il parlait. Un jour qu'il s'étaient retrouvés plus ou moins acculés dans un quartier peu fréquentable, Jilano avait eu l'idée de se déguiser de façon repoussante, puis ils avaient enlevé une fille de son gabarit et l'avaient amené à leurs poursuivants. Bien sûr, ils ne s'étaient pas laissés avoir par la supercherie, mais n'avaient pas davantage imaginé que le livreur était l'un de ceux qu'ils recherchaient, ce qui leur avaient laissé la voie libre. Cela dit, il ne leur restait guère de temps, et ce stratagème était assez osé. Mais si Jilano avait dit vrai lorsqu'il avait parlé de sa récente rencontre avec un étrange groupe à la recherche de Karrigan, et si il s'agissait du même, ils avaient un avantage : ils croiraient plus volontiers à l'innocence de Jilano, qui saurait sans nul doute en tirer parti. Ils n'avaient plus qu'à trouver une pauvre victime pour endosser le rôle de Karrigan...

"Ok, le plan est simple mais audacieux : vous allez vous déguiser en pèlerins malades, et suivre Jilano qui passera pour votre guide. Vous m'escorterez ligotée, après qu'on m'ait teint les cheveux pour que je passe pour Karrigan. Si tout marche comme prévu, ils se rendront compte que je ne suis pas la bonne fille, et me relâcheront sans s'occuper davantage de vous. Sinon, il risque de vouloir s'approcher pour vous démasquer, ou de vouloir me garder captive. Dans le premier cas, Jilano se chargera de trouver une manière de vous faire empester suffisamment pour éviter le contact, et dans le second, je suis sûr qu'il saura me faire un noeud à sa façon, et je parviendrai sans doute à m'enfuir. Si rien ne marche, il ne me restera plus qu'à faire diversion pendant que vous courrez tous vers la sortie. Des questions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage



Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mer 18 Avr - 12:39

- Oui une. A quoi sont sensés ressembler des pèlerins malades d’après toi ? On se dissimule sous des capes ? Cela semblera suspect non ?

L’elfe n’était pas contre l’idée de se déguiser, après tout la seule magie qu’elle pratiquait était l’illusion mais pour le coup elle ne visualisait pas bien ce que Séléna espérait. D’ailleurs elle dévisagea un instant la jeune humaine de la tête aux pieds mais n’était guère convaincue de la supercherie. Heureusement elle était assez grande et fine comme Karrigan mais ses cheveux étaient un peu courts et ses yeux tout sauf de la couleur émeraude. Quoique pour ces derniers détails elle pouvait toujours y remédier.

- Autre détail, mais qui a son importance il me semble : comment comptes-tu faire pour récupérer nos armes ? Il serait étrange que des pèlerins dans l’état où nous serons voyagent avec ce genre de compagnons, quant à récupérer les lames de Karrigan n’en parlons pas.

Elyona se doutait que la jeune femme allait la trouver bien critique au sujet de leur plan. Il faut dire qu’elle n’aurait pas trouvé meilleure idée elle-même en cet instant mais ce genre de détail l’ennuyait. Déjà qu’elle ignorait où ils se rendraient une fois enfuis. Avoir été guide sur ses terres et se retrouver reléguée au rang de voyageur égaré sur ce territoire l’horripilait au plus au point même si elle n’y pouvait pas grand-chose.

- A part cela, va pour votre plan, on a pas mieux pour le moment de toute façon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mer 18 Avr - 15:34

"Au sujet des déguisements, je laisse à Jilano le soin de le faire. Il faut simplement que les soldats n'aient pas envie de vous approcher, et qu'ils soient soulagés de ne pas avoir à le faire en sachant que vous n'êtes pas celle qu'ils cherchent. Vous laisserez tomber vos cheveux pour qu'ils voient qu'ils ne sont pas violets comme ceux de Karrigan. Pour moi, il n'est pas nécessaire que le déguisement soit trop réaliste puisqu'ils doivent se rendre compte de "l'erreur" commise par Jilano. Je suis sûre qu'il trouvera le moyen de s'en tirer à bon compte, et nous avec. Au sujet des armes, je crois que nous n'avons pas trop le choix : Jilano ira les récupérer pendant que vous sellez les chevaux, et nous partirons au galop dès la porte franchie. Je sais qu'il y a une importante marge d'échec, mais nous n'avons guère le choix."

Séléna regarda la petite assemblée, espérant ne pas trouver dans leur regard le doute fatal qui pourrait mettre en pièce son petit scénario, basé principalement sur le mensonge qu'ils allaient devoir faire avaler. *Mais pour aller où ensuite ? S'ils nous ont suivi jusqu'ici, et armés dans un lieu sanctuarisé, ils nous trouveront n'importe où...

"Nous n'avons pas trop le choix de la destination : celui qui nous suit nous retrouvera sans doute quels que soient les stratagèmes employés, aussi je propose que nous trouvions une cachette en ville jusqu'à ce qu'ils perdent notre trace. Quelqu'un a une carte ?"

Ils s'arrêtèrent un instant pour se mettre d'accord, mais ils n'avaient que peu de choix : la plus proche ville était Pont-Aran, et ils pourraient de là accéder à Eldaran où ils pourraient échapper à leurs poursuivants tant la ville était grande. Cela dit, ils pouvaient aussi aller vers le Nord, et rejoindre Orfis. Les nains n'aimaient pas trop les elfes mais laisseraient sans doute entrer Karrigan et Elyona, restait à savoir si leurs poursuivants seraient acceptés eux aussi...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Leonas



Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Baton de sorcier; épée naine; arc pliable
Argent Total (cuivre): 13 000

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Ven 20 Avr - 19:04

C'est à ce moment que Jilano rentra dans la pièce. Il vit la carte et devina quel était le sujet de débat.

- Si je puis me permettre j'ai de très bonne relation avec certains nains. Je suis sur que la nature de ceux qui m'accompagnent ne les dérangera pas tellement. Par contre mes amis les nains sont très méfiants des étrangers; nos poursuivants seront peut-être plus embêtés, surtout qu'ils poursuivent des elfes et les nains que je connais ne veulent être mêlés en aucune façon aux elfes.
Par contre j'ai aussi quelques contacts à Eldaran, mais c'est plus aléatoire car ils pourraient nous être plus utiles que des nains mais y a un bout de temps que je ne les ai pas vu donc je ne peux pas certifier leur allégence.
Pour ce qui est du déguisement j'ai pu piquer ça dans une des chambres
, dit-il en jetant un manteau sur un lit. Ce dernier ressemblant beaucoup à celui de l'elfe, au niveau de la forme et de la couleur mais restant encore un manteau d'humaine.

Il regarda attentivement Elyona, comme s'il cherchait à la percer à jour.
"Quelqu'un devrait aider Séléna, elle n'arrivera pas à se déguiser parfaitement toute seule. Sans compter quelques menus détails qui la rendraient trop repérable..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage



Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Ven 20 Avr - 21:48

*A croire que ces deux-là lisent dans mes pensées.*

Rien qu’à cette idée, Elyona frissonna. Même si elle acceptait la compagnie de ces deux humains, ils la mettaient mal à l’aise et elle doutait parfois de leur sincérité. Or, elle n’avait pas vraiment le choix, dehors s’étendaient des arpents et des arpents de terres où Karrigan et elle se seraient trop vite perdues. Surtout que l’elfe semblait s’être prise d’amitié avec l’humaine.

- Je vais tâcher de l'aider comme je peux...

Elle se retourna ensuite vers Séléna qui paraissait n’apprécier guère l’idée qu’on touche à son apparence.

- Mieux vaut quand même te transformer un petit peu, Séléna, ces hommes doivent avoir un signalement précis de Karrigan. La couleur de cheveux, des yeux et tes oreilles doivent être similaires où ils se rendraient trop rapidement compte de la supercherie. Il m’étonnerait fort qu’ils ne t’inspectent pas un minimum avant d’offrir une totale confiance aux dires de Leonas.

D'un autre côté, cela l'embêtait que Leonas soit au courant de ses capacités, cet homme avait beau dire avoir renoncé à ses pratiques douteuses il n'en avait pas moins été un mage, et pas de la meilleure espèce d'après l'elfe.



Dernière édition par Elyona Mirage le Sam 21 Avr - 17:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Sam 21 Avr - 16:16

"Me transformer ? Je ne peux pas faire ça autant que je le voudrais, je veux bien pour mes cheveux, voire mes oreilles mais ça va être dur de toucher à mes yeux. Et puis je n'ai pas vraiment l'habitude de me faire passer pour une elfe, enfin..."

Soudain, Séléna s'arrêta et tendit l'oreille. Ils avaient tous entendu des bruits dans le couloir, non loin. La jeune fille passa rapidement la tête dans l'entrée, et aperçut des hommes d'armes, au bout du couloir. Accompagnés de l'aubergiste, ils semblaient fouiller minutieusement la première chambre du couloir, à une vingtaine de mètres de la leur.

"Ils sont très près, nous n'avons plus que quelques minutes devant nous ! Jilano, tu as le nécessaire de déguisement pour vous ? je vais prendre les habits de Karrigan. Je pense qu'il va nous falloir plus de temps, quelqu'un devrait aller se charger de ralentir les gardes. Si les choses se gâtent, évitez tout le monde et courrez vers l'écurie, Jilano se chargera de récupérer tranquillement nos armes à l'entrée. Pour la destination, je pense que nous n'avons pas vraiment le choix : nous ne sommes pas équipés pour tenter l'aventure vers le Nord, il faut rejoindre Pont-Aran au plus vite, de là nous pourront retrouver Eldaran et nous y dissimuler jusqu'à ce qu'ils perdent notre trace. Tu as dit que c'est probablement là qu'ils voulaient t'emmener Karrigan ? Dans ce cas ils ne s'attendront sans doute pas à nous y voir, et même dans ce cas ils ne trouveraient rien dans le dédale de ruelles des faubourgs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage



Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Sam 21 Avr - 21:05

Elyona laissa les jeunes femmes faire les échanges de vêtement puis s’approcha du lit et lança le manteau à Karrigan.

- Prends celui-là, j’en ai déjà un. Veille à bien dissimuler ton visage, je vais m’occuper de l’apparence de Séléna mais je ne pourrais pas m’occuper de toi, je préfère garder de l’énergie pour la suite on ne sait jamais.

Elle se retourna et attrapa Séléna par le bras :

- On n’a pas le temps d’utiliser des méthodes traditionnelles pour ta transformation. Ne t’inquiètes pas tu ne sentiras rien et tu ne subiras aucun changement physique mais aux yeux de tous tu seras un peu différente. Ferme les yeux, ça ne prendra qu’un instant.

Elle attendit puis se concentra sur l’image de Karrigan, essayant de se balayer l’image de l’elfe blonde pour se remémorer celle qu’elle avait connu au début de leur aventure. Des yeux aussi verts et brillants que les émeraudes dont se paraient les nobles sur ses terres, une chevelure longue et atypique, jamais de sa vie elle n’avait vu couleur pareille. Pour les oreilles, elle pouvait prendre exemple sur les siennes, pas la peine que la copie soit parfaite. Elle eut d’ailleurs un moment d’hésitation, elle avait trop vu Karrigan et craignait qu’on ne distingue plus la copie de l’original. Il fallait qu’elle se concentre uniquement sur les parties à transformer et non sur l’image de son amie dans son ensemble.
Elyona tenait toujours l’humaine par le bras et sentit qu’elle était tendue. Elle n’avait sans doute jamais été exposée à la magie de cette manière. Pour savoir ce qu’elle infligeait aux autres, l’elfe avait souvent demandé à son mentor de lui appliquer les sorts qu’elle apprenait. A ce propos, elle avait toujours imaginé que la magie s’accompagnait de sensations physiques : des picotements, un flux de chaleur, quelque chose qui lui prouverait qu’elle agissait. Mais rien, du moins pour l’illusion, il fallait juste y croire. Et chaque fois qu’elle rouvrait les yeux, elle avait l’appréhension de constater que rien ne s’était passé. Heureusement ce ne fut pas le cas.

- Voilà, cela devrait suffire pour qu’ils te confondent avec Karrigan l’espace d’un instant. Essaye de ne pas trop en jouer, tu lui ressembles en de nombreux points mais tu n’es pas elle.

Elle lâcha finalement Séléna, la regarda rapidement assez contente de son travail et lui désigna le miroir.

- Je te laisse t’admirer. Autre détail, ce sort me demande une certaine quantité d’énergie donc il n’est que temporaire. Si jamais il y a un souci dans le plan, sache que d’ici ce soir, tu auras récupéré ta véritable apparence.

Elle se dirigea ensuite vers sa couche, ramassa son manteau et l’enfila. La route qui les attendait l’épuisait d’avance et un étrange sentiment l’habitait. Un sentiment bien loin de la peur et l’adrénaline que provoquait leur fuite, un sentiment plus lancinant et insidieux qui se propageait en elle depuis la mention de la ville d’Eldaran par Séléna. La nostalgie. C’était dans cette ville près du port qu’Elyona était arrivée sur les Terres de l’Est en compagnie du marchand qu’elle avait guidé. Ce soudain retour sur ses pas devait-elle le voir comme un signe ? Valait-il mieux qu’elle revienne en terre connue, là où presque, presque tout l’attendait. Cette pensée la taraudait.

*Enfin pour cela il faudrait déjà qu’on arrive à s’en sortir*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassadin
Dieu du risque et des aventuriers


Messages : 80
Date d'inscription : 23/10/2010

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Dim 22 Avr - 15:52

Une fois tout les compagnons fin prêt, ils décidèrent de sortir pour aller aux devant de leurs poursuivants, pour plus de crédibilité. La tension du groupe était palpable, mais les visages encapuchonnés n'en laissaient rien paraître. Jilano s'avança vers les soldats dans le couloir, et requit instamment qu'on l'amène devant son supérieur, avec sa captive. Séléna avait les mains liées et les yeux bandées, et avançait lentement en trébuchant, encadrée par les 2 elfes masquées. Le garde les regarda d'un air soupçonneux, mais se laissa convaincre et les ramena vers la grande salle en laissant toutefois ses acolytes poursuivre leurs fouilles par précaution. L'ambiance n'avait pas changé depuis que Séléna y avait vu les soldats, mais de nombreuses personnes avaient apparemment réussi à quitter les lieux sans être davantage inquiétées. Celles qui restaient parlaient discrètement à leurs tables en tâchant d'ignorer les va-et-viens des envahisseurs. Séléna fut violemment jetée à terre, et on lui retira son bandeau. L'officier en charge du bâtiment la détailla avec précaution, puis la releva :
"Elle ressemble sans aucun doute à l'elfe que nous recherchons, attendez ici si vous souhaitez une récompense, je vais l'amener devant mon chef.
_ Je ne peux pas vous accompagner ? Je n'ai pas vraiment confiance dans les promesses de récompense, et j'aimerai que mes efforts pour la capturer n'aient pas été vains."


Sans qu'on leur accorde davantage d'attention, Elyona et Karrigan parvinrent à s'éclipser en direction de l'écurie, préparant leurs chevaux pour le départ en attendant anxieusement le retour des deux autres.

Jilano sut se montrer très persuasif, et accompagna Séléna pendant que les 2 elfes étaient laissées libres de circuler, sans avoir été examinées de près. Par prudence, Jilano prévint qu'elles avaient une forme de maladie rare, et qu'ils les accompagnait jusqu'au sanctuaire de Dyena où elles espéraient trouver la guérison de leur mal.

Ils furent ensuite accompagnés sous bonne escorte jusqu'à une petite tente, au milieu de la cour de la halte d'Emeric. L'intérieur était gardé dans l'obscurité, et oppressait les 2 compagnons qui se sentaient déplacés dans cet endroit lugubre. Un homme leur tournait le dos, et les accueillit sans même prendre la peine de les regarder.

"On m'a dit que vous avez trouvé la jeune dame que nous recherchons, j'espère que vous ne nous avez pas menti."

il se retourna lentement, et son regard s'illumina en observant Séléna qui ne put s'empêcher de grimacer. Il s'agissait d'un elfe, apparemment d'un rang assez élevé qui le dévisageait d'un air hautain. Se souvenant qu'elle était sensée être une princesse, elle lui rendit son regard avec un froid mépris, déterminée à ne pas se laisser apeurer.

"Il semble que nous vous ayons enfin retrouver Karrigan, je suis sûr que vous serez ravie de revoir votre ancien ami."

Une voix rauque s'éleva du coin le plus noir de la pièce et l'interrompit, glaçant la moelle de la jeune fille.

"Quelque chose ne va pas, ce n'est pas elle. Je sens de la magie autour d'elle, et elle n'a jamais voulu la pratiquer.
- Monseigneur, mes yeux ne me trompent pas, il s'agit bien de la princesse Karrigan...
- Si c'était elle, je le saurai imbécile ! Amène la moi."


Séléna fut traînée jusqu'à l'inconnu assis sur une chaise, sous le regard passif de Jilano qui semblait ne pas savoir quoi faire. Une main décharnée et brûlée sortit de l'ombre, et se crispa devant le visage de la jeune fille pendant que l'homme marmonnait des paroles sans signification. Séléna ne sentit aucun changement, mais devina à l'air crispé de Jilano que l'enchantement qui couvrait ses traits avait disparu. Il éleva alors la voix, pour tenter de reprendre le contrôle de la situation :
"Je suis désolé de vous avoir ennuyé pour rien maître, j'étais persuadé qu'il s'agissait de la princesse que vous recherchiez... Elle correspondait traits pour traits avec celle de l'avis de recherche ! Nul doute qu'elle soit encore dans les environs...
- N'essaie pas de m'abuser, je connais la fourberie des gens de ton espèce. Mais je vais te laisser le bénéfice du doute, puisque notre proie semble très douée pour me filer entre les doigts. Ne t'attend pas à une récompense, sors d'ici avant que je ne change d'avis sur ton sort !"


Jilano pouvait ressentir la malice de l'homme, et se savait qu'il serait impuissant face à lui. Aussi préféra-t-il s'incliner et se retirer en silence hors de la tente. Il entendit avec soulagement un "sors d'ici chienne d'humaine" de la part de l'officier, avant que Séléna ne se retrouve à ses côtés au dehors. Ils allaient récupérer leurs montures à l'écurie, lorsque se posa soudain le problème de leurs armes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage



Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Lun 30 Avr - 23:08

Elyona jeta un dernier coup d’œil inquiet à leur chambre, histoire de vérifier qu’elles n’avaient rien laissé derrière elles et surtout pour ne pas voir comment cette pauvre Séléna était ligotée. Elle avait beau savoir que cela n’avait rien de vrai la scène la dérangeait. Sur son île, jamais elle n’avait été confronté à de tels spectacles, la vie avait toujours été paisible, trop peut être puisqu’elle était partie découvrir de nouveaux horizons, l’herbe qu’on croit toujours être plus verte chez le voisin peut finalement receler de mauvaises pousses.

En regardant Karrigan enfiler son manteau et faire disparaître sa chevelure blonde sous le capuchon, elle se rappela néanmoins que l’archipel n’était pas le lieu de calme et de verdure qu’elle se figurait. N’étant pas de sang noble, la jeune elfe ne s’était jamais réellement intéressée à cet univers et n’entendait parler d’eux que par les commérages qui allaient bon train dans les villages qu’elle traversait suite aux réceptions, aux unions. Tout semblait organisé et réglé comme du papier à musique, jamais un pas de travers, leur vie suivait les traditions, était évidente en d’autres termes. A son adolescence, Elyona avait été un peu jalouse des princesses. Leur vie était facile, leur destin tracé tandis qu’elle se demandait à quoi ressemblerait la sienne, n’ayant pas le droit de se marier et fonder une famille avec quelqu’un de son clan. Elle ne pourrait pas suivre le modèle de ses parents, qui pourtant illustrait le bonheur simple à ses yeux. Sans doute son indifférence par la suite pour ce milieu venait de là, eux ne sauraient jamais comme il est compliqué de ne pas avoir de ligne tracée devant soi pour guider ses pas. La jeune fille alors, s’était plongée dans d’autres occupations et avait tenté du mieux qu’elle pouvait d’ignorer la gente masculine de son âge qui de toute manière la voyait comme la « mal lunée », tâche ardue qui lui infligea quelques peines sur lesquelles elle ne souhaitait pas s’épancher.

A ce souvenir, Elyona caressa le gant recouvrant sa main gauche. Détail qu’ignoraient ses compagnons de route, comme un peu toute sa vie songea-t-elle. Elle n’avait pas eu besoin de la leur raconter et de leur côté n’avaient pas cherché à en savoir plus. En tout cas, avant de rencontrer sa nouvelle amie, elle n’aurait jamais pensé que tout n’était peut-être pas aussi simple qu’elle l’imaginait et qu’avoir un destin, pouvait être un mal s’il ne correspondait pas à nos attentes.
Quand la porte s’ouvrit, elle se posta à la droite de Séléna. La malheureuse était bien handicapée avec ce bandeau sur les yeux et la jeune femme lui reconnut en cet instant un certain courage.

*Allons nous jeter dans la gueule du loup*

Bien qu’ils n’aient d’autre choix que d’aller aux devants de leurs poursuivants, l’elfe était tendue et tâchait de ne pas trop regarder autour d’elle afin de ne pas dévoiler son visage, même s’il n’aurait rien évoqué à leurs traqueurs contrairement à la princesse.
Leonas s’avança vers l’un des gardes, assuré, et tous durent avoir la tête de leur rôle car il se laissa convaincre et les dirigea vers la grande salle. Le calme régnait dans la pièce, même si Elyona distinguait quelques chuchotements, leur groupe attirait les regards elle s’en doutait, aussi elle s’en tint à un examen scrupuleux du sol dans l’attente des évènements. Elle ne broncha pas quand l’humaine fut jetée à terre comme s’il ne s’agissait de rien d’autre qu’un objet. Le moindre faux pas pouvait être visible.

Quand Leonas partit en compagnie du garde et de la captive, les deux elfes se dirigèrent vers les écuries pour y seller leurs montures. Elyona se détendit un peu quand elle vit qu’il n’y avait personne ici. L’endroit avait probablement déjà été fouillé et les gardes se trouvaient plutôt à l’extérieur, prêts à arrêter quiconque s’en irait.
Il faisait chaud dans les écuries, la pièce n’était qu’éclairée en certains points par des lampes dont les faibles flammèches vacillaient, menaçant les visiteurs de se retrouver dans l’obscurité la plus totale. En dépit du fait qu’elle se sentait rassurée que leur plan sembla se dérouler sans accroche, la touffeur du lieu la faisait suffoquer. Elle se tourna vers Karrigan, veillant à ne pas prononcer son nom, sait-on jamais que les murs auraient des oreilles, et lui chuchota :

- Ne perdons pas de temps, il faut absolument que tout soit prêt quand Leonas reviendra.

Heureusement, les jeunes femmes savaient s’y prendre. Elyona sans être grande cavalière avait rapidement été initiée à comment seller et monter un cheval, un rapide coup d’œil vers son amie lui apprit qu’il devait en être de même pour elle.
La jeune femme espérait que tout se passait bien pour leurs compagnons, les minutes s’écoulaient et toujours personne. Elle ignorait combien de temps elles étaient sensées les attendre, sans Leonas elles perdaient leur laisser-passer et même si elles parvenaient à quitter la halte d’Emeric, elles ne sauraient comment rejoindre Eldaran. Mais si leur plan avait échoué, attendre ici que la garde vienne se charger d’elles, n’était pas des plus tentants.

- Que penses-tu qu’ils…

La phrase de l’elfe resta en suspens et ses traits se figèrent. Elle ignorait comment l’expliquer mais la certitude que le sort lancé sur Séléna venait d’être levé s’imposa à elle.

*C’est pas possible, j’ai utilisé ce genre de sorts trop de fois pour qu’il s’agisse d’une erreur de ma part. Toute mon énergie était concentré sur celui-là en plus, j’ai même levé celui que je m’étais lancé. Mais si ce n’est pas de ma faute c’est que quelqu’un d’autre s’en est chargé et ça n’augure rien de bon…*

Karrigan s’adressait à elle mais Elyona n’arrivait pas à la comprendre, trop de pensées affluaient dans sa tête à toute vitesse, il fallait prendre des décisions et vite.

- Le sort a été levé. Ne me demande pas pourquoi je n’en sais rien mais ce n’est pas normal. S’ils ne reviennent pas d’ici quelques minutes il va nous falloir partir, nous sommes en danger.


Dernière édition par Elyona Mirage le Mar 1 Mai - 14:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jilano Leonas



Messages : 16
Date d'inscription : 06/11/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Baton de sorcier; épée naine; arc pliable
Argent Total (cuivre): 13 000

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 1 Mai - 12:28

Le plan était simple, dangereux mais jusque-là plutôt bien exécuté. Séléna ressemblait à s’y méprendre à l’elfe, sans pour autant tromper ceux qui auraient longtemps côtoyé Karrigan. C’est là qu’une pensée vint à Jilano :

*Et si ceux qui étaient aux trousses de l’elfe n’étaient que des sbires n’ayant qu’une description de leur proie ? …. Ils emmèneraient Séléna avec eux jusqu’à leur chef et il serait alors difficile de la retrouver.*

Mais la situation ne permettait pas qu’il fasse part de ses doutes aux autres : ça passera …. ou pas. Ils descendirent alors en tenue, et parvinrent à passer le garde, ce qui permit aux elfes de se mettre en sécurité près des montures comme prévu. Jilano et son amie Séléna furent alors emmenées dans une petite tente montée visiblement pour l’occasion par les « visiteurs ». A l’intérieur le supérieur examina Séléna puis s’adressa à elle en la nommant Karrigan.

*Aïe ! elle était peut-être trop bien déguisée tout compte fait. Il va falloir trouver quelque chose pour se sortir de là.*

Puis une nouvelle voix se leva. Une voix que Jilano reconnue immédiatement. IL était là. La situation devenait très dangereuse. Séléna trainée devant lui était en très mauvaise posture : jamais IL ne pourrait être trompé par un subterfuge aussi minable. IL leva le sortilège qui dissimulait l’apparence de Séléna. Là la situation était critique. Il fallait que Jilano tente quelque chose.

"Je suis désolé de vous avoir ennuyé pour rien maître, j'étais persuadé qu'il s'agissait de la princesse que vous recherchiez... Elle correspondait traits pour traits avec celle de l'avis de recherche ! Nul doute qu'elle soit encore dans les environs...
- N'essaie pas de m'abuser, je connais la fourberie des gens de ton espèce. Mais je vais te laisser le bénéfice du doute, puisque notre proie semble très douée pour me filer entre les doigts. Ne t'attend pas à une récompense, sors d'ici avant que je ne change d'avis sur ton sort !"


C’est avec un immense soulagement que Jilano sentie la faible chaleur du soleil levant sur sa peau. Séléna le rejoignit. Malgré quelques bleus l’opération s’était révélé un véritable succès. Il attrapa le bras de Séléna, pris un air menaçant pour les éventuels spectateurs et lui souffla à l’oreille.
"Va rejoindre nos deux « malades », puis ammenez les chevaux devant la consigne. Je m’occupe des armes. Il est vitale que vous y soyez le plus tot possible, car il risque d’y avoir du grabuge et avec ces gentils messieurs dans le coin ça pourrait devenir embetant. "

Jilano se dirigea alors vers une ruelle sonbre, où tapis dans l’ombre deux hommes jouaient avec leurs couteaux.
"Content de vous retrouver dit-il avec un air amical. Vous allez pouvoir rembourser la dette que vous avez à mon égard.
-Qu’est-ce tu racontes là ?
répondit le plus grand des deux hommes, avec un ton moins amical. On a pas de compte à te rendre, ni à toi ni à personne d’autre. "
Jilano le plaqua contre le mur et lui souffla
"Oublier ce que l’on me doit est une des causes de décès les plus fréquentes dans la région. Tu sais ce dont je suis capable, non ? Alors rassemble trois de tes « potes » devant la consigne et distrayez les gardes afin que je puisse rentrer. "
Jilano le lâcha et partit avant même d’avoir pu entendre la réponse. Il allait exploser de rire en se souvenant du tour de passe-passe qu’il leurs avant joué la semaine dernière, se faisant passer pour un grand mage nécromancien, capable de tout détruire en un claquement de doigts. Ce n’était qu’un demi-mensonge.

Cinq minutes plus tard, quatre lascars se rassemblèrent devant la consigne. Celle-ci faisait office de dépôt-banque : on y déposait parapluies, armes, malles, et bien souvent on y cachait le surplus d’argent qu’on ne pouvait garder sur soit. Rares étaient les tentatives de vole car tous profitaient du système. C’est pourquoi seulement trois gardes n’étaient visibles devant le bâtiment. Une bagarre plutôt bien simulée éclata au sein des quatre hommes (ils devaient avoir des comptes à se rendre et profitaient de l’occasion). Un coup de poing volant et s’abattit sur le premier garde, qui, pris au dépourvu, se retrouva assommé à terre. Immédiatement, les deux autres gardes coururent intervenir et aider leur confrère, laissant libre accès à Jilano qui se précipita à l’interieur. Il fallait faire vite car la bagarre allait immanquablement alerter les nouveaux venus forts peu plaisants. Cependant tout autre moyen était perte de temps car pour récupérer ses effets il fallait obligatoirement décliner son identité ce qui était impossible pour Karrigan. Jilano une fois à l’intérieur partit à la recherche des armes de ses amis d’une part, et de son bâton et de son épée d’autre part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Séléna Liran



Messages : 43
Date d'inscription : 12/12/2010

Feuille de personnage
Equipement porté: Epée courte, 3 dagues
Argent Total (cuivre): 531

MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Mar 1 Mai - 23:07

*Dans quelle galère stupide me suis-je encore fourrée ? Pour sauver une autre en plus, voilà qui n'était guère avisé de ma part. Enfin, cela ne devrait être qu'un mauvais moment à passer.

Séléna s'attendait à ne pas être traitée comme une princesse, et se força à réagir comme elle aurait imaginé qu'une princesse le ferait : en regardant ses détracteurs d'un air hautain sans qu'on lui arrache le moindre mot.
Au début, le plan sembla marcher comme sur des roulettes, mais très vite elle eut peur : ces imbéciles de soldats la prenaient vraiment pour Karrigan, et elle n'avait nullement l'intention d'être encore là lorsque le sortilège serait levé... On l'emmena immédiatement dans la tente de l'officier en chef, et c'est avec un malaise visible qu'elle entra dans la tente peu éclairée. L'elfe qui dirigeait le groupe de soldats était sans nul doute un noble, ce qui était logique vu le passé de Karrigan, mais elle n'avait aucune idée de l'identité de la personne qui apparut comme par magie dans l'ombre de la tente : elle ne pouvait voir que des mains horriblement brûlées sortant d'un grand manteau sombre. Cet homme parlait froidement à son acolyte, comme s'il était persuadé de tout savoir, et Séléna frémit d'angoisse lorsqu'elle l'entendit marmonner, la main tendue devant son front. Le contact la glaça de terreur mais elle ne ressentit pas la douleur qu'elle imaginait, seule la rugosité des mains et la sueur de son front. Finalement, elle se sentit presque soulagée lorsqu'elle fut jetée au dehors sans autre forme de procès : elle avait réussi le test, ils allaient pouvoir s'en tirer maintenant. Jilano et elle se répartirent rapidement les tâches et elle partit vers l'écurie pendant que son ami s'occupait de leurs armes. Cette étape n'était pas la plus simple mais elle ne doutait pas que ce vieux roublard saurait faire bon usage de ses talents.

Arrivée dans l'écurie, elle constata avec soulagement que les deux jeunes elfes avaient d'une façon ou d'une autre réussi à récupérer toutes leurs montures, et elles attendaient anxieusement son retour et celui de Jilano pour pouvoir enfin prendre le large. Soudain, Séléna tendit l'oreille : elle était sûre d'avoir entendu des cris venant de la consigne où étaient rangées les armes. Si Jilano était passé à l'action, elles n'avaient pas de temps à perdre aussi prit-elle les rênes de sa monture et, après quelques mots pour rassurer les deux filles, elle les guida avec hâte vers l'extérieur, anticipant de peu la fermeture des portes. Jilano les rejoignit devant l'entrée et leur distribua leurs armes, un sourire malin aux lèvres. Il n'avait pas l'air de s'être trop fatigué et paraissait fier d'avoir réussi sa part du travail en toute simplicité.

"Bien joué Jilano, maintenant en selle, on ne va pas tarder à s'occuper de nous."

Elle ne croyait pas si bien dire : un groupe de soldat émergeait de derrière un bâtiment, guidé par l'officier qu'elle avait vu dans la tente. Manifestement, leur stratagème avait été éventé et ils s'en allèrent au galop sans autre forme de procès, devançant leurs poursuivants qui devaient récupérer leurs propres montures à l'écurie. C'est ainsi que le petit groupe repris sa route à travers les immensités vertes, avec cette fois la ville de Pont-Aran comme objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] Le Traqueur   Aujourd'hui à 18:00

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Le Traqueur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Traqueur...
» Rappelz
» ... Où ça, double-post... ?
» Michiyo Lino
» L'antre d'un ange. (Public)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres de l'Est :: La Grande Plaine :: la Halte d'Emeric-
Sauter vers: