AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commencement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elyona Mirage

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Commencement   Dim 24 Oct - 13:53

Elyona était arrivée à l’auberge du Chêne séculaire dans la soirée. Après plusieurs jours de route, le commerçant qui l’avait décidé à quitter son archipel la laissa dans le petit village de Melek et leurs chemins se séparèrent.
Ne connaissant personne, elle se rendit à l’auberge la plus proche afin de s’assurer d’avoir un endroit où loger pour les prochains jours. Bien qu’habituée à dormir à la belle étoile, la perspective d’une nuit seule dehors par ce froid la rebutait. De plus, elle ne savait pas encore si l’on pouvait se fier aux habitants de la région et préférait éviter les mauvaises rencontres nocturnes.
L’auberge était un vieux bâtiment en bois. En entrant elle fut accueilli par une ambiance animée accompagnée d’un feu que l’on entendait crépiter au dessus des voix. Elyona garda son manteau qui cachait ses armes et sa bourse et s’approcha du comptoir. Elle avait également pris soin de modifier l’apparence de ses oreilles par un sort basique d’illusion afin de ne pas attirer les regards. L’aubergiste, très aimable, lui indiqua une des chambres vacantes à l’étage dont elle régla le loyer pour une nuit tout de suite. Elle s’y dirigea et y laissa ses affaires trop voyantes et ferma la porte à double tour.
Le voyage ne l’avait pas trop épuisé et elle préféra redescendre dans la pièce principale pour observer son nouvel environnement. La plupart des tables étaient occupées par des groupes de personnes ayant des conversations animées autour de verre de vin. Elyona en profita pour manger, la cuisine bien que simple lui fit l’effet d’un repas de fête à côtés des rations dont elle s’était nourri ses derniers jours.
La soirée se déroulait sans encombre. Quelques regards s’attardèrent sur elle mais elle ne les rendit pas, trop occupée à débattre intérieurement de la meilleure chose à faire désormais. C’était bien beau d’être parti sur un coup de tête mais maintenant elle était là, ne connaissant personne et sans aucune source de revenu. Un signe du destin l'avait poussé à quitter ses terres natales et elle espérait qu'un autre lui indiquerait la suite du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karrigan

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Mer 27 Oct - 21:32

Karrigan était arrivée à l'auberge du Chêne séculaire dans la nuit, trempée, épuisée et surtout blessée. Elle avait appris à Port-Aran l'existence de Melek et pensait pouvoit d'y cacher pour échapper à ses poursuivants. Seulement, en route, elle avait été attaquée par quatre elfes en armes, envoyés par sa "belle famille". Elle les avait vaincu, mais avait été légèrement blessée au ventre. Elle entra dans l'auberge en marchant le plus normalement possible pour ne pas montrer sa blessure, après avoir laissé Palum, son cheval, à un jeune écuyer. Elle pris décida d'aller prendre une chambre pour deux nuits, qu'elle paya tout de suite, et alla y porter ses quelques affaires. Elle remarqua une table libre au fond, une des rares, un peu à l'écart. Elle décida d'aller s'y installer en essayant de ne pas attirer l'attention des nombreux clients, dont beaucoup ne semblaient pas être de bonnes personnes. Elle passa à côté d'une table occupée par une seule jeune femme. Elle eut juste le temps de remarquer une forme bizarre au creux de sa main quand elle ressentit une fulgurant douleur à l'endroit de sa blessure. La tête lui tourna et elle s'effondra, sans force, tout près de la jeune femme attablée là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Jeu 28 Oct - 20:50

*Continuer à exercer la profession de guide ? Impossible. Mes connaissances théoriques ne pourraient jamais valoir l’expérience pratique du terrain. Serveuse dans l’auberge ? Même pas la peine d’y songer. Alors quoi ? Je me vois mal établir un commerce ou quoi que ce soit de sédentaire. Je n’ai quand même pas quitté sa vie d’avant pour m’arrêter au premier village de ce nouveau territoire mince ! Dans quoi me suis-je embarquée ?*

Le dilemme intérieur d’Elyona ne semblait pas vouloir se résoudre quand un choc sourd la fit reprendre pieds dans la situation présente. Elle jeta un coup d’œil périphérique dans la salle, certaines personnes regardaient dans sa direction. Par réflexe, elle porta la main à ses oreilles pour savoir si le sort d’illusion faisait toujours effet même si ce geste s’avérait inutile étant donné que sa magie était purement visuelle. Le jeune elfe ne comprenait pas trop la soudaine attention qu’elle provoquait ce qui la gênait fortement. D’un autre côté, le regard des gens bien que dans sa direction ne semblait pas se porter directement sur sa petite personne mais plutôt…
Un gémissement presque inaudible la fit baisser les yeux. Une jeune femme effondrée tentait péniblement de se redresser en prenant appui sur l’un des bancs entourant la table qu’Elyona occupait, seule. Naturellement, elle quitta sa chaise pour s’agenouiller auprès d’elle et l’aida à se redresser et s’asseoir sur le banc le plus proche. Immédiatement elle s’enquit de la santé de sa nouvelle compagnie. Cette dernière paraissait sans force, peinant à se tenir droite sur sa chaise si bien qu’Elyona s’apprêtait à tout moment à empêcher une nouvelle chute.

-Mademoiselle vous ne vous sentez pas bien ? Voulez vous qu’on aille chercher un médecin ?

Etait-elle au moins encore consciente ? Elle avait quelques doutes la dessus. Après un effort supplémentaire pour la redresser, Elyona s’aperçut que les mains de la jeune femme s’agrippaient crispées à ses vêtements au niveau du ventre comme on l’aurait fait pour des crampes d’estomac.

- Mademoiselle…

Sa phrase resta en suspend lorsqu’elle réalisa que les mains de l’inconnue était tâchée de sang. Elle réprima un cri pour ne pas alerter le reste de l'auberge. Des scénarios en tout genre traversaient l'esprit de la jeune femme quant aux raisons possibles de cette blessure. Était-ce son sang au moins? Ce serait bien sa veine d'être tombée sur un assassin en fuite dès le premier jour. Mais elle pouvait tout aussi bien être la victime.
Les voyageurs étaient retournés à leur conversation et Elyona préférait obtenir un semblant de réponse de l'inconnue avant toute décision. De plus, elle ne s'était pas attendue à croiser une autre elfe dès le premier arrêt hors de sa terre natale. Le monde lui paraissait bien petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karrigan

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Jeu 28 Oct - 21:16

Karrigan essayait tant bien que mal de se relever, mais ses forces semblaient l'avoir abandonées. Elle sentit alors des mains l'aider à se relever et à s'assoir sur le banc. Sa blessure lui faisait horriblement mal et sa vision était troublée.
Elle entendit qu'on lui demandait comment elle allait et si elle voulait voir un medecin. Elle voulut répondre, mais n'arrivait pas à articuler. Son interlocutrice -elle se souvenait maintenant qu'il s'agissait d'une femme- semblait perturbée par sa blessure puisqu'elle avait écarté ses mains du ventre de Karrigan.

-A boire... S'il vous plait... de l'eau

Elle réussissait à peine à parler, mais sa soif était plus forte que la douleur. Elle tourna la tête vers son interlocutrice


-Ils ne doivent pas me retrouver... ils me tueraient... Aidez-moi, s'il vous plait...

Elle savait que ces mots pouvaient être dangereux si sa compagnie n'était pas sure ou même si elle était à la solde de ses poursuivants, mais elle savait sa situation désespérée. Elle espérait seulement que la femme qu'elle avait rencontré l'aiderait. La douleur se fit plus forte, et elle s'affalla sur la table, au bord de l'inconscience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Ven 29 Oct - 14:50

* Mais pourquoi est ce que ce genre de truc m'arrive? J'ai demandé un coup de pouce du destin pas des soucis supplémentaires! Enfin bon...*

Il est vrai qu'Elyona n'avait rien demandé mais il était clair que la jeune fille était dans un sale pétrin, du moins c'est ce qu'elle avait cru comprendre. Et même si une part d'elle lui conseillait d'aller chercher un médecin, de confier sa nouvelle connaissance à ses bons soins, de tout oublier et de se coucher, en la regardant elle n'avait plus le cœur à faire ça. La détresse qu'elle avait eut le temps d'apercevoir dans ses grands yeux verts l'avait attendrie et par simple esprit de solidarité elle se sentait obligée de rester à ses côtés.
L'inconnue ne semblait pas familière à la région non plus et Elyona se souvint qu’elle-même il y a quelques heures préférait se méfier des habitants du coin. Elle avait mentionnée un « ils » qui ne devait absolument pas la retrouver, c’était bien beau mais en attendant Elyona ne savait pas de qui ils pouvaient s’agir.

*Je suis sensée faire quoi dans ce genre de situation moi ? Elle est là au bord de l’agonie, je ne peux pas aller chercher de l’aide et je n’ai pas ouvert un livre de médecine de toute ma vie !*

Faute de pouvoir faire mieux dans l’immédiat, elle remplit son verre vide d’un peu d’eau et l’approcha de la belle inconnue, effondrée sur la table.

- Tenez cela vous fera peut-être du bien. J’aimerai pouvoir vous aider mais je ne suis pas d’ici et je suis encore moins soigneuse vous savez. Je ne sais pas ce que vous fuyez ainsi mais vous ne pouvez pas rester dans cet état…

Elyona s’arrêta cherchant les mots justes, qui vraisemblablement ne venaient pas. Alors elle finit son discours par la seule idée qui lui vint à l’esprit.

- Puis je vous poser une question ? Libre à vous de me donner une réponse vraie ou fausse, sachez que je ne vous veux aucun mal. Comment vous appelez vous ? Pour ma part, on me nomme Elyona.

Elle espérait au moins pouvoir mettre un nom sur ce visage. Et si elle lui donnait le vrai, peut être de rechercher dans les recoins de sa mémoire si elle avait entendu des informations sur une quelconque traque depuis son arrivée sur les Terres de l’Est ou même sur ses propres terres. D'un autre côté, l'inconnue ignorait pour le moment qu'elle était une elfe également. Elyona avait préféré taire son nom au cas où elle aurait entendu parler de sa famille et donc comprendrait ses origines. Elle ne savait pas ce que la jeune femme fuyait alors autant ne pas lui donner d'inquiétudes supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karrigan

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Ven 29 Oct - 23:54

* J'espère qu'elle peut m'aider, ou je suis morte... de toute façon, vu ma situation, je ne peux que me confier, et espérer.

Karrigan leva la tête et regarda son interlocutrice qui lui tendait un verre d'eau. Elle le but comme si elle n'avait pas bu depuis trois jours, et cela sembla calmer un peu -un tout petit peu- la douleur. Elle entendit l'inconnue dire son nom, qui ne lui rappelait rien. Elle leva les yeux et remarqua les oreilles de la jeune femme.

*Une humaine, elle ne doit pas savoir qui je suis...

-Je... m'ap... appelle Karrigan... Elwym. Aidez moi s'il vous plait. Dans mon sac... dans ma chambre... des herbes de soins... s'il vous plait, conduisez moi à ma chambre...


Elle savait qu'elle était trop mal en point pour marcher seule, et rester au milieu de cette salle bondée n'aiderait pas à rester cacher! Elle voulait juste plus de discrétion, et espérait avoir trouvé en cette jeune femme une alliée potentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Sam 30 Oct - 18:13

Karrigan Elwym. Cela ne rappelait rien de connu à Elyona. D’un autre côté, il pouvait tout aussi bien s’agir d’une fausse identité. Mais au moins, elle ne la considérerait plus comme l’inconnue et n’aurait pas à l’appeler mademoiselle sans arrêt.
Cette dernière vida le verre qu’elle lui avait approché avec une avidité telle qu’Elyona commençait à trouver son histoire plausible. Néanmoins, elle préférait rester méfiante vis-à-vis de sa nouvelle connaissance. Seule, Karrigan ne semblait pas représenter une grande menace mais la jeune elfe se doutait bien qu'à un moment elle lui demanderait de la conduire à sa chambre vu l'état dans lequel elle se trouvait. La question qui se posait maintenant était de savoir jusqu'où des brigands pouvaient aller pour dévaliser des voyageurs? Pour la jeune femme, cela paraissait insensé de blesser à ce point un membre juste pour fournir une histoire que l'on pourrait croire. Karrigan pouvait également avoir été menacée et on l'utiliserait pour attirer des passants afin de les dévaliser. Il est vrai qu'Elyona représentait aussi une victime idéale. Ses armes étaient restées dans sa chambre et elle ne se faisait aucune illusion sur les dégâts infime qu'elle infligerait à la force de ses poings.
Cependant, malgré tous les doutes qu'elle pouvait avoir, elle se décida à l'accompagner.
Heureusement que Karrigan était au moins aussi légère qu'elle sinon elle aurait été dans l'incapacité de lui faire franchir la première marche de l'escalier en bois. Elyona n'avait pour ainsi dire pas grand chose qui tenait de l'ordre du muscle dans les bras et elle craignait à tout instant de céder et de finir leur montée par une descente. Déjà qu'elle sentait plusieurs regards dans son dos, elle préférait éviter de fournir un autre sujet de divertissement.
Finalement, elles réussirent à atteindre le palier menant aux chambres.

- Laquelle est la vôtre?

Elyona espérait que Karrigan était encore parmi eux. Elle avait eu la sensation de supporter tout son poids durant les dernières marches et elle se voyait mal expliquer pourquoi elle se retrouvait avec un cadavre sur les bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karrigan

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Sam 30 Oct - 19:02

Karrigan se sentit soulevée et portée vers le grand escalier, mais elle sentait aussi la réticence et l'hésitation d'Elyona. La montée fut longue et pour le moins instable, et Karrigan avait l'impression que son esprit lui échappait, glissait vers elle ne savais où. Elle était de plus en plus faible et avait de plus en plus de mal à aspirer l'air dans ses poumons. Heureusement, elles s'arretèrent bientôt dans le couloir qui donnait sur les chambres, et sa sauveuse lui demanda qu'elle chambre était la sienne. Elle mit longtemps avant de la retrouver, puis désigna celle tout à droite.

-C'est celle là... Les clés... dans ma poche

Elle jouait là peut-être son destin: si la jeune femme était une elfe à la solde de ses poursuivants, ou avait connaissance de ceux-ci et de la prime qui pesait sur sa capture, elle ne se réveillerait peut-être jamais. Au contraire, si cette femme acceptait de l'aider, elle se rétablierait et trouverait peut-être un jour la force de faire payer son père pour ce qu'il lui avait fait subir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Sam 30 Oct - 21:23

Ouf. Elle respirait encore la vie. Pour combien de temps c’était une autre affaire. En attendant, Elyona tentait d’atteindre les clés dans la poche de Karrigan sans la laisser tomber. Heureusement si la force lui manquait, elle restait agile et parvint à les atteindre rapidement. Elle se dirigea ensuite vers la porte indiquée soutenant toujours la blessée.
La porte était bien fermée. Avec un peu d’appréhension, la jeune elfe fit tourner la clé dans la serrure et entrouvrit la porte. Par l’entrebâillement, elle ne distinguait rien d’autre que les mêmes meubles qui se trouvaient dans sa chambre éclairés par de faibles rayons de lune. Les coins de la pièce étaient tapis dans l’obscurité ce qui ne la rassurait guère mais ses épaules commençaient à fatiguer alors elle s’avança dans la pièce.
Elle parvint finalement à atteindre le lit sans se faire assommer, menacer par qui que ce soit pour y étendre Karrigan. Si ça se trouve elle avait dit la vérité. Ce qui après mûre réflexion n’aurait pas du rassurer Elyona car si l’elfe était effectivement poursuivie, il ne faisait pas bon se trouver dans les parages.
Pour le moment, elle se contenta d’allumer la bougie dans la lanterne se trouvant sur un des meubles puis scruta les alentours. Il y avait effectivement un sac posé près d'un meuble. Elle s’en empara et s’assit sur un bord du lit à côté de Karrigan.

- Tenez. Je ne sais pas trop ce dont vous avez besoin, ni comment m’en servir.

Elle préférait laisser à la jeune femme le soin de se soigner elle-même, enfin si elle en avait la force et de ne pas jouer les curieuses quant au contenu de la besace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Karrigan

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Lun 1 Nov - 23:38

Karrigan sentit de l'hésitation chez la jeune fille quand celle-ci ouvrit la porte de sa chambre, puis elle se fit déposer sur son lit. Elle prit la sacoche que lui tendait Elyona et fouilla à l'interieur pour trouver les herbes médicinales qu'elle y avait mise. Il lui restait très peu de force, mais c'était quand même suffisant pour se soigner, et comme elle s'y attendait, les effets se firent rapidement sentir: l'hémoragie cessa et la douleur se distompa. Même si ses forces ne lui revinrent pas -il faudrait surement plusieurs nuits de sommeil pour qu'elle reprenne une santé acceptable- celles-ci ne l'abandonnaient plus, et c'était déjà un bon début. A nouveau capable de penser par elle-même, et de façon correcte, elle se tourna vers la jeune femme qui l'avait aidé:



-Merci infiniment, Elyona, je ne saurais jamais comment vous remercier assez. J'ai du vous causé du souci et j'en suis vraiment désolée... Ce que vous avez fait pour moi est extremement gentil, et j'ai perdu l'habitude de la gentillesse...
* J'espère que je n'en ai pas trop dit... et j'espère qu'elle ne me trahira pas...
-S'il vous plaît, je ne vous oblige pas à m'aider plus, mais ne parler à personne de moi... C'est tout ce que je vous demande...


Maintenant qu'elle était soignée, elle pourait, après du repos, se remettre en route car sa cachette ici était fortement compromise après l'effet qu'elle avait eu sur les clients... Mais en elle même, elle espèrait qu'elle aurait de la compagnie de cette jeune femme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyona Mirage

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 23/10/2010

Feuille de personnage
Equipement porté:
Argent Total (cuivre):

MessageSujet: Re: Commencement   Mar 2 Nov - 0:12

Elyona fut vite soulagée de voir que les traits de Karrigan se détendaient de minute en minute. Elle restait impressionnée par l'efficacité de cette méthode de guérison et gardait dans un coin de sa tête qu'il serait utile qu'elle se renseigne à ce propos un jour ou l'autre.
Pensant qu'il valait désormais mieux laisser sa nouvelle connaissance se reposer et reprendre des forces, elle se leva du lit et se dirigea vers la porte. Elle se retourna cependant lorsqu'on s'adressa à elle. Karrigan était vraiment attendrissante, et Elyona voulait bien croire maintenant à son histoire même si elle préférait ne pas en savoir d'avantage pour le moment.

- Ne soyez pas désolée, il était tout naturel de ma part de vous aider. Mais maintenant je vais vous laisser, vous avez besoin de repos et de reprendre des forces même si vous semblez déjà vous porter mieux. N'ayez crainte je ne parlerai de vous à personne. Si vous avez besoin d'aide je serais en bas ou dans l'une des chambres pendant quelques jours.

Elyona allait ouvrir la porte mais se ravisa et retourna au chevet de Karrigan.

- Ecoutez, si cela peut vous rassurer je vais vous faire une confidence et je souhaiterai que vous gardiez cela pour vous également car j'ignore quelle serait la réaction de cette population...Je suis elfe tout comme vous. Nous ne venons sans doute pas de la même contrée mais appartenons en quelque sorte à une même famille.

Elle accompagna ses paroles d'un sourire bienveillant et ajouta :

- Sur ce je vous laisse. Pensez à bien refermer votre porte on ne sait jamais.


Joignant le geste à la parole, elle sortit de la chambre et rejoignit la grande salle en bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commencement   

Revenir en haut Aller en bas
 
Commencement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Terres de l'Est :: La Grande Plaine :: Melek, petit village de la Grande Plaine :: L'auberge du Chêne séculaire-
Sauter vers: